Documentation

La base de connaisance complète sur ARender - Comment l’installer et le configurer pour répondre à vos besoins

Migrer depuis ARender3

Migration d’ARender 3 à ARender 4

Les API ARender 3 et 4 sont proches, mais la migration à partir d’ARender peut entraîner des différences mineures.

Si vous avez lu le guide de démarrage rapide jusqu’à présent, vous avez peut-être une idée de ce qui a changé. Vous trouverez ici une liste de ces principaux changements.

Le serveur de rendition change de nom

L’ancien packaging du serveur de rendition n’existe plus.

Un peu complexe à intégrer à d’autres partenaires/clients et souvent intégré/installé de manière automatique le format jar IzPack n’est plus utilisé. Au lieu de cela, une archive zip simple est devenue le nouveau format.

Cela implique cependant de nouveaux changements:

  • pas de configuration possible au moment de l’installation (pas d’installation)
  • Les logiciels tiers ne sont pour l’instant pas fournis avec l’archive zip
  • “installation” plus simple : décompressez le fichier!
  • processus de “suppression” plus simple: supprimez le dossier!

ARender renouvelle ses librairies

Spring Boot 1.5, Netflix Eureka pour la découverte, l’architecture de micro-service, le niveau de l’API et les fonctionnalités offertes ont été tous deux soulevés pour ARender 4.

Pour la HMI, nous avons mis à niveau à la dernière version de GWT, qui comprend des modifications très utiles et attendues.

Ces deux mises à niveau impliquent l’utilisation de Java 8 (minimum), à la fois pour le serveur de rendition et pour le serveur hébergeant la HMI.

Prise en charge du navigateur ARender

ARender 4 se concentre et apporte de nouvelles fonctionnalités au monde de l’aperçu/annotation de documents. Pour ce faire, nous avons dû exclure du support les navigateurs qui ne fonctionneraient plus avec certaines de ces nouvelles fonctionnalités.

C’est la raison pour laquelle ARender 4 prend désormais en charge les versions récentes de Chrome et Firefox (car il s’agit de navigateurs à mise à jour automatique) et d’Internet Explore 11. Edge n’est pas encore considéré comme un navigateur pris en charge (même s’il fonctionne de manière convenable) en raison de certains problèmes qu’il rencontre, au délà ARender.

Code client personnalisé et ARender 4

Comme indiqué précédemment, le backend de rendition a changé dans ARender 4, et sa propre API de communication interne également.

Le protocole RMI a maintenant disparu et le code XML est déconseillé au profit de la nouvelle API JSON. Plus rapide, plus claire et plus facile à utiliser, la nouvelle API REST est le seul moyen d’accéder au serveur de rendition.

ARender 4 propose un ensemble de points de terminaison HTTP identiques à ceux d’ARender 3, ainsi qu’un nouvel ensemble de points de terminaison retravaillés, plus normalisés et adaptés à un usage externe.

Cette modification de l’API implique que votre code doit:

  • Implémenter l’interface DocumentAccessorHasContentSize
  • Pouvoir être sérialisé en JSON

Pour la première option, qui est la plus simple et la plus recommandée, votre code personnalisé restera dans la HMI et il vous suffira d’inclure votre code dans le dossier lib de déploiement du war. Le contenu sera diffusé en continu sur le serveur de rendition à l’aide de notre propre API et objets.

Si vous souhaitez opter pour une sérialisation JSON de votre DocumentAccessor (moins de transferts de données), il atteindra le serveur de rendition et devra être reconnu par celui-ci. Nous avons introduit dans ARender 4.0.1 un dossier nommé client_libs où vous pouvez placer votre code personnalisé. Une fois ouvert et désérialisé par notre serveur, le document sera récupéré et la logique du code personnalisé ne sera pas propagée dans les micro-services de rendu.

Phase de démarrage du serveur ARender 4

Un élément qui a beaucoup changé depuis ARender 3 est la nouvelle phase de démarrage d’ARender 4. Etant donné que nous comptons maintenant sur la découverte des services, le démarrage complet d’un serveur de rendition prend plus de temps qu’avant, avec la garantie que chaque service est véritablement sain pendant la phase de démarrage d’ARender.

Pour compenser cela, un point de terminaison est exposé sur http://{hôte_rendition}:8761/heatlh/records afin de vous montrer en direct l’état de votre état de démarrage du serveur et son état de fonctionnement actuel après le démarrage.

Ce noeud final est également propagé sur le serveur frontal à l’adresse http://{hôte_hmi}:{port_hmi}/{contexte_arender}/arendergwt/health/records.

Il vous montrera un résumé de tous les serveurs et contiendra un lien vers la documentation swagger pour ceux-ci.

Personnalisation du serveur de rendition d’ARender 4

Nous vous recommandons de consulter les “cookbook” de la documentation pour connaître les nouvelles possibilités de configuration d’ARender 4.

Comme ARender 4 s’appuie désormais beaucoup sur Spring Boot, vous pouvez ouvrir chaque fichier jar de micro-service pour rechercher dans le dossier “BOOT-INF/classes/” toutes les propriétés de configuration possibles.

Vous pouvez ensuite remplacer toutes les propriétés que vous souhaitez en plaçant dans le même dossier du micro service un fichier nommé “application.properties” ou “application.yaml” (en fonction de la syntaxe de configuration avec laquelle vous êtes le plus familier). Cela inclut par exemple l’hôte par défaut sur lequel le service doit écouter, les types MIME pris en charge par ARender, etc… Il est conseillé de ne pas toucher au fichier « application.yaml », il existe pour chaque module un fichier externe « application-security.yml » dans lequel vous pourrez ajouter les modifications.