Technical blog

Notes de version ARender 4.1.0

L’équipe ARender vous présente les notes de version pour ARender 4.1.0. A l’ordre du jour : actions multidocumentaires, évolution du multilingue, sélection intelligente, amélioration des connecteurs et stabilisation de l’application.

Nouveautés:

‣ Nouvelles fonctionnalités de l’interface : actions multidocumentaires

En activant le paramètre de configuration visualization.multiView.showOnStart=true vous pourrez activer l’ouverture par défaut des documents en mode multiview. Ce mode de consultation permet d’afficher chaque document en parallèle dans des colonnes séparées, plutôt qu’en séquentiel dans une seule et même colonne. Il est notamment très utile pour toutes les tâches qui consistent à consulter plusieurs documents en même temps. Le document builder a été revu pour pouvoir être utilisé alors que le mode multiview est actif. Dans une même idée de travailler sur plusieurs documents à la fois, vous disposez désormais d’une icône supplémentaire dans le sous-menu de téléchargement afin de pouvoir récupérer un fichier zip contenant l’ensemble des documents en cours de consultation sur la page, dans leur format natif.

 

‣ Évolution du multilingue

Afin d’ouvrir l’application à un plus large panel d’utilisateurs, les options de localisation ont été revues. Vous pouvez désormais renseigner une description en plusieurs langues sur les boutons personnalisés que vous avez créés. De plus, pour aider au déploiement en Asie, l’application permet désormais de faire la distinction dans les traductions entre le chinois traditionnel et le chinois simplifié.

 

‣ Aide à la sélection de texte

Afin d’aider les utilisateurs qui doivent sélectionner du texte dans leurs documents, et pour rapprocher le comportement d’ARender des autres applications disposant de cette fonctionnalité, la sélection de texte est désormais enrichie d’une fonction de saut mot par mot. L’utilisateur garde bien sûr la possibilité de revenir en arrière sur sa sélection pour pouvoir la terminer au milieu d’un mot si besoin.

 

‣ Connecteur FileNet : enrichissement des traces

Désormais, pour les utilisateurs d’ARender par le connecteur FileNet, les traces ElasticSearch sont enrichies de la classe de document et du titre de document, afin de permettre une meilleure consultation de ces dernières, et un suivi plus simple de l’activité sur ARender.

 

‣ Connecteur Alfresco : synchronisation de la sécurité

Sur la plateforme Alfresco, les droits dans ARender sont désormais hérités des rôles donnés aux utilisateurs dans Alfresco. Ceci est notamment observable pour la gestion des annotations et le biffage. Les managers et collaborateurs peuvent effectuer toutes les actions librement, alors que les contributeurs ne peuvent pas modifier les annotations des autres utilisateurs, et les consommateurs ne peuvent que consulter les annotations.

 

‣ Connecteur Alfresco : Ouverture de l’intégralité d’un répertoire

Vous avez désormais la possibilité d’ouvrir un répertoire en entier dans Alfresco, pour consulter sur ARender en un clic l’ensemble des documents dans ce répertoire et dans ses sous-répertoires.

 

‣ Connecteur Alfresco : Mise à jour des options par défaut dans le docker ACA

Le docker ACA a été mis à jour pour activer par défaut les options d’ouverture des documents en multiview, d’ouverture d’un répertoire, et d’ouverture du document builder dans le mode multiview.

 

Corrections:

‣ Corrections transverses

  • Correction d’un bug qui faisait tourner les annotations (tampons et watermarks) lors d’un export pdf
  • Correction des certaines requêtes de chargement de documents qui pouvaient être accumulées, induisant des pertes de performance
  • Ajout d’une configuration permettant de réduire de la taille des UUIDs pour éviter les erreurs quand le chemin pointant vers le document en cache devient trop long
  • Amélioration de l’affichage des caractères spéciaux dans les emails
  • Optimisation de la performance des marque-pages
  • Amélioration des performances dans le cas d’un grand nombre d’annotations sur un même document
  • Amélioration de l’interprétation des caractères de retour chariot et fin de ligne dans les fichiers html
  • Meilleure synchronisation des annotations entre le panneau annotation et les annotations dans le document, pour tous les documents composites
  • Lorsque l’option d’autosave est activée pour les annotations, déplacer simplement une annotation n’est plus considéré comme un action à sauvegarder si l’on reste en mode édition
  • La réouverture d’un document connu de l’interface mais purgé dans la rendition pouvait créer des erreurs
  • Correction d’un problème de mails dont le corps n’était pas affiché dans son intégralité
  • Quand le dossier des documents temporaire a été changé par configuration, la rendition ne crée plus de clone des documents dans son répertoire par défaut
  • Correction du tri des commentaires par date et utilisateur
  • Correction du nombre d’annotations qui changeait à chaque utilisation du tri
  • Correction d’un problème d’annotations qui ne pouvaient pas être supprimées juste après avoir été modifiées
  • Correction de la rotation de 90° qui pouvait avoir lieu lors de la conversion en PDF d’un document texte.

 

‣ Corrections connecteur FileNet

  • Réduction des appels à FileNet lors de chargement de XML contenant déjà l’information
  • Les utilisateurs non identifiés peuvent désormais accéder à la page d’authentification quand ils se connectent à la racine de l’adresse ARender

 

‣ Corrections connecteur Alfresco

  • L’affichage des documents ne tombe plus en erreur en l’absence du répertoire « Dictionnaire de données »
  • Documentation : Description d’un nouveau paramètre pour respecter l’authentification par défaut dans Alfresco 6

 

‣ Corrections docker

  • Les tests de TaskConversion pouvaient tomber en erreur sur l’environnement docker à cause d’un accès concurrentiel au même fichier

 


Bug connu :

Lors de la consultation d’un document volumineux, si un utilisateur essaye de modifier le contenu texte d’une annotation qui contient déjà des réponses, puis que cet utilisateur consulte une page très éloignée avant de revenir vers la page contenant l’annotation modifiée, les réponses en-dessous du texte modifié dans l’annotation peuvent disparaître.
Celà provient du fait que pour pouvoir gérer les documents possédant de nombreuses annotations, ARender ne conserve plus l’intégralité des annotations, mais les reconstruit. Les réponses au texte modifié sont alors considérées comme plus anciennes que ce dernier, et ARender cherche à les afficher avant que le texte initial n’ait été créé sur la page. Il en résulte que les réponses sont orphelines et ne sont plus visibles.
Dans l’éventualité où ce problème apparaîtrait, il peut être contourné en demandant manuellement un rafraichissement.